Allô maman bobo !

F56BDEE6-F38E-4165-BB49-3A729035A594

Même si le fait de partir à l’aventure dans un autre pays fait rêver, il ne faut pas oublier que nous sommes des humains, et qu’il est possible d’avoir des coups de blues. Ce n’est pas facile tout les jours. Quand nous sommes au pair, nous habitons avec une famille. Des gens qu’on ne connait pas vraiment et qui se trouvent être nos patrons il ne faut pas l’oublier. Et ça arrive qu’on ne se sent pas forcément à notre place tous les jours. Pendant mon année, j’ai eu pas mal de homesick, et aujourd’hui je viens vous donner mes conseils pour réussir à aller mieux ou du moins ne pas trop y penser.

– Le skype.
Chose qu’on m’avait pourtant déconseillé car ça pouvait augmenter notre envie de rentrer etc. Pourtant moi, ça me re-boostait. J’avais deux skypes de prévus chaque semaine, le lundi ou mardi avec ma mère, et le jeudi avec mon père, mes sœurs, et mon neveu. Et puis je faisais souvent des skypes avec ma copine de l’aventure Sarah. Et merci Viber et Whatsap d’exister et de pouvoir rester en contacts avec ta famille et tes amis H24 même quand tu es à l’étranger !

– Ne pas rester enfermer.
Ne surtout pas rester chez soi à se morfondre. Il faut sortir, prendre l’air. J’aimais beaucoup aller dans un starbucks et boire tranquillement à une table, s’il faisait beau, je me posais à l’extérieur, et je regardais un peu autour de moi. Ca m’arrivais quelques fois d’essayer de devenir la vie des gens lol. Ou sinon j’allais dans le centre de Washington, et je me promenais ou j’allais dans les magasins etc. J’y allais seule ou avec Yasmine quand je travaillais, mais bien sur avec des amis c’est mieux et ça fait beaucoup de bien.

– S’occuper l’esprit !
Il faut absolument s’occuper, même si c’est en regardant un film ou une série, en cuisinant etc. Le but est de ne pas penser à votre coup de blues et à votre envie de tout lâcher et rentrer. Personnellement, j’aimais beaucoup faire une liste des choses que j’avais fait, et ce que j’aimerais faire avant la fin de mon année. Ou même préparer un voyage hors de la ville. J’écrivais beaucoup, comme je vous l’ai dit dans ma vidéo, j’ai un journal de mon année au pair. Et tous les soirs je me vidais la tête en écrivant mes journées etc. Pour certains ça peut être complètement débile, mais croyez-moi, ça m’a beaucoup aidé !

N’oubliez pas, vous n’êtes pas seul dans une aventure comme celle-ci, et qu’il y aura toujours des gens qui pourront vous remonter le moral. N’hésitez pas à en parler entre au pair, avec vos amis et votre famille.

***

» J’espère que cet article vous aura plus. Je pense publier un article toutes les deux semaines. J’en ai quelques uns en réserve, j’espère d’ailleurs qu’ils vous plairont. En attendant n’hésitez pas à me suivre sur Instagram et ma page Facebook. Merci et à bientôt. xx Marion


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s